Un jour, un catcheur : Alphonse Boudoir

Jusqu’au vendredi 27 septembre nous vous présentons les catcheurs qui combattront lors du premier CATCH LITTERAIRE de la saison 2013-2014.

Ce premier événement de la saison se déroulera à Marly-le-Roi, haut-lieu du CATCH LITTERAIRE des années 80. Spécialement pour l’occasion, des anciennes gloires du Catch, passées aux oubliettes du ring, refont surface avec une incommensurable soif de victoire et viennent défier la nouvelle génération.

 

Alphonse Boudoir

Alphonse Boudoir

L’histoire d’Alphonse Boudoir commence mal ou du moins de façon tragique : né sans père et d’une mère allongée, c’est André Bide qui le fit grandir sous son sein, lui donna le goût des nourritures terrestres et, malheureusement il faut bien l’admettre, lui enseigna l’art et la manière du faux billet.

La rencontre de catch littéraire qui les opposa lors d’ une joute mémorable vit Boudoir étriper Bide, paricide qui mit fin à l’ancien régime.

Détrousseur de grand chemin, culbuteur des villes et des champs, Alphonse aurait séduit à grands traits de plume Beaurevoir Simone et même Françoise Sans-Gants.

Alphonse, ancien typographe, est redouté pour ses prises de positions acrobatiques ; ses apostrophes, manchettes, poings à la ligne et autres coups de chapô ont forgé sa réputation de petite frappe.

 

Citation

« Quand il te serre la main, tu as intérêt à recompter tes doigts. » Coluche à propos d’Alphonse

Plat préféré

La brandade de morue

Son hymne

Johnny Halliday / Le Pénitencier

Pouvoirs

1 – Son adversaire perd l’usage du point

2 – Son adversaire doit taper en se mordant les doigts entre chaque lettre

3 – Son adversaire doit écrire « fi de garce » avant chaque substantif