Revue de presse

« Ce soir, c’est un autre championnat, un autre combat qui va être mené, une autre lutte. Pas une lutte libre, mais presque une lutte livre. […] Les soirs de matchs, ce sont des troupes de supporters, de curieux et de piliers de contes qui se réunissent dans la cave aménagée. »
« Un arbitre aux cheveux gominés et à la verve acérée se charge de l’introduction et de la présentation des concurrents. Pour l’épauler, un juge de ligne et un technicien opèrent dans l’ombre, toujours prêts à dégainer définitions de figures de style et petite musique stressante. »
« Le délire, la ferveur et le bouche-à-oreille séduisent de plus en plus. Aujourd’hui, les catcheurs littéraires sont plus de 15. Parmi eux, foule de jeux de mots : Mohammed Alu, Umberto KO, Mike Tisane, La Princesse de Crève, Nihilitzsche, Sandy Georges, Mad Marx, Marguerite Tarace, Gustave Flowdbière, Guillaume Appalénaire, Isidore Ducatch, j’en passe et des meilleurs. […] Le choix d’un blaze original est la première étape à franchir pour les wannabe catcheurs. »

 

« Le collectif de l‘EISPI investit El Generator pour une soirée de catch littéraire ! Librement inspiré de la pratique péruvienne du Lucha Libro, le catch littéraire est une approche ludique et créative de la littérature entre participants aux noms aussi littéraires que fleuris »

 

« Le collectif parisien, qui était en résidence à La Neuville-sur-Essonne courant septembre, s’est fait une spécialité de ce genre de shows ultravitaminés. Le principe en est simple. Deux athlètes du verbe s’affrontent à coups de mots, d’alexandrins, de rimes riches et autres zeugmes… »

 

« Le phénomène du catch littéraire, désormais planétaire, est né il y a 15 ans dans un bar de Lima, de l’envie du journaliste Christopher Vásquez d’organiser un concours d’écriture qui permettrait à de jeunes écrivains d’être vus, lus et édités. La Lucha Libro était née… »

 

« Les membres de l’EISPI se sont pris au jeu de l’échange littéraire, qu’ils élèvent au rang de performance artistique. […] Une heure de progressions narratives loufoques et de coups littéraires. »

 

« Entre match d’impro et concours d’écriture, le catch littéraire vous propose d’assister à une création littéraire en direct… Deux athlètes du verbe s’affrontent à coups de mots, d’alexandrins et autres rimes riches…Participez à ce show ultra vitaminé en posant vos contraintes, en décidant de l’orientation des textes et en choisissant le vainqueur. Préparez-vous, la lutte sera impitoyable ! »