Sandy Georges

Sandy Georges - Victoire

Fraîchement sortie de l’hôpital où elle s’est remise de ses blessures aluesques, Sandy déballe ses pétales, déploie ses ailes, éclôt de sa chrysalide. Brillante vainqueur du premier match de catch du 27 janvier dernier, désarçonnée violemment par les assauts hors du ring et peu réglementaires de l’hallucinant halluciné, elle est à nouveau sur pied, ses 10 doigts prêts à enfoncer les touches qui balaieront ses adversaires

Sandy Georges a longtemps souffert de la condition féminine. Elle décide de fuir son milieu, quitter les jupons de sa mère et les siens pour devenir femme à barbe dans un cirque.
Ses apparitions ébouriffantes en font l’égérie des amateurs de cirque. De femme à barbe à demie-mondaine il n’y a qu’un poil ; choppant Chopin, baisant Balzac, retournant Mérimée elle sillonne l’Europe et le monde littéraire.
C’est un soir nostalgique de décembre alors qu’elle est seule au bord d’une mare, ses longs poils soyeux caressant leur reflet, qu’elle a la révélation de son destin littéraire. Entrée dans une sorte de transe, une marguerite lui apparaît dans son reflet, ses pétales sont des pages blanches, sa tige une plume ; elle en est désormais persuadée, c’est écrire qu’il lui faut. Après s’être longtemps couchée sous les lettres elle décide de prendre le dessus et de les défier tous. Surnommée le papillon perfide elle parcourt les rings pour faire surgir de sa plume les pétales tueuses de l’inspiration poétique !

Citation :
“Mon sang, ma sueur, tes larmes”

Plat préféré :
“Mon coeur a toujours balancé entre le Canard au sang et le Truite au bleu”

Son hymne :
“La fleur bleue contondante” de Boby Lapointe, poète et mathématicien, inventeur du système bibinaire.

Meilleure pire insulte émise :
“Ce n’est pas vraiment pour mettre de la musique c’est pour couvrir vos propos”

Pouvoirs :
1 – L’adversaire doit écrire trois fois le mot arc-en-ciel et le mot chat dans son texte
2 – Pouvoir Ranma ½ , le personnage se transforme, au choix, entre un personnage de sexe opposé, un panda ou un petit cochon noir.
3 –  Les personnages se trouvent irrévocablement attirés les uns vers les autres, s’il n’y a qu’un seul personnage il se trouve attiré par tout ce qui passe.