Vincent van Groggy

al 14 0201 EISPI IMG_2195 dtail

Né le 30 Mars 1853 à Yam-Groot-Zundert, le jeune Vincent Vauhn brille comme une ampoule sur le point d’éclater: trop fort, mais surtout trop tôt (l’éléctricité n’ayant pas encoré été inventée).

Tentant d’abord tant bien que mal de marchander l’art des autres dans la galerie Goupil Acnéïque&Cie, il se fait virer pour causes conjuguées de 1. condescendance envers les oeuvres 2. mépris des clients 3. et inversement.

C’est l’occasion pour le (encore) jeune Vince Vauhn qui y voit (juste) l’opportunité de devenir un poeintre itinérant, champêtrisant de gauche et de droite, en posant du gros son au passage. 

On finit par l’attendre de ville en ville (les réseaux sociaux précédant de très loin, à l’époque, l’invention de l’éléctricité) jusqu’à ce que, c’est pas de pot, Vincent trébuche dans un champ. De pavot, c’est ballot !

Quand et si mal qu’il se relève, Vincent n’est plus le même homme: Tiges dans les cheveux, yeux hagards sncf, moignon d’oreille en sang…  Un homme plus alerte se demanderait pourquoi: le champ dans lequel Vincent s’était vautré était rempli de rien de moins que des TERRIBLES Rarissimus Pavus Crocusà savoir les biens nommés « pavots carnivores ». Mais le pauvre Vince est bien trop à la masse pour se poser de telles questions ! Où y répondre quand, immanquablement on les lui pose à sa nouvelle entrée en ville. Trop perché, trop stone, trop Vincent, il perd son blaze pour obtenir le pseudonyme « Van Groggy » qui l’accompagnera jusqu’à nos jours.

Qu’à cela ne tienne – ou, dans le cas de l’oreille, ne tombe – s’il ne sait plus trop pour quelle raison, Vincent continue de suivre ses pieds où ils le mènent: il peint à gauche, il peint à droite, étonné toujours du respect qu’il obtient en ville et de l’indifférence qu’il inspire aux arbres.

Toujours chez lui, partout à l’Ouest, le grand Vagabond d’la gouache débarque sur la Scène du Catch Pictural, bien décidé à pas grand chose.

Plat préféré: Le pain au sésame.

Contrainte Artiste engagé: L’adversaire doit se couper une oreille.